28 juillet 2016

Témoignages conducteur

Marie-Noelle A
Marie-Noelle A
Dans mon ancien métier, mon seul contact avec mes clients était au téléphone. J’ai eu envie d’être en contact plus directement avec les clients.

Ce que j’aime dans ce métier, ce sont les responsabilités, les contacts variés et la conduite. Il faut prendre des décisions rapidement, être réactifs.

Chaque jour, c’est un nouveau challenge ! D’un voyage à l’autre les gens changent, le paysage change, l’ambiance dans le bus change. Il n’y a pas une journée pareille !

Au quotidien, je vois mon travail se réaliser et j’en suis fière.

Marie-Noelle A
Hamid N
J’ai choisi ce métier pour le rapport qui existait avec mon métier précédent : le contact avec les clients. C’est beaucoup de services rendus : enfants qui vont à l’école, les clients qui vont au travail, etc… C’est convivial !

C’est un métier où il faut être vigilant tout le temps par rapport aux vélos, aux piétons, aux autres véhicules, etc… Il faut faire attention aux autres mais aussi à soi.

En tant que conducteur, l’attitude que l’on adopte aide au bon déroulement des voyages. Ce n’est pas un métier donné à tout le monde.

On est seul au volant mais toujours entouré, en lien avec des responsables de l’entreprise en cas d’imprévus. Tout est bien organisé et c’est rassurant !

Marie-Noelle A
Virginie D
Lorsque je faisais des livraisons, le contact clients me manquait. Aujourd’hui, mon environnement professionnel est plus large : conduite, contacts, vente, analyse des situations, initiatives, lien avec les collègues, les PC, les responsables hiérarchiques, etc…

On a une utilité au quotidien des domaines divers : on aide dans les déplacements, on rend service et on est parfois le confident, la bonne oreille ! Nous avons un rôle social.

Les femmes réussissent aussi dans ce métier parce qu’elles portent un regard différent sur les situations rencontrées. C’est un atout !